Ecrits

Promiscuité du Soleil Levant
Par l’Aube on apprend le Clair-Limpide
Par l’Aube on apprend le Chemin Naissant
Le Feu guide le Poète Ivre.


Promiscuité du Firmament
Des nouvelles des Astres
Ils vous guident sans faillir
Le Feu brûle et parle
Il dit : Regarde, je te délivre.
Va, marchant vers le Soleil Levant
Il nous guide sans faillir.


Par dessus les horreurs des Miasmes
J’étendrais mes Deux Ailes, Myriam,
Pour que mon Cœur comprenne encore les Astres
Pour que le Feu me guide encore et sans faillir.


Par dessus j’étendrais mes Deux Ailes Vastes
Le Souffle me guide, je ne peux pas faillir,
Par dessus, et diminue l’horrible miasme
Rétréci, minuscule, une poussière fragile
Le Vent Souffle, la poussière faiblit,
Par dessus le Ciel est Large et Limpide
Le Firmament guide le Poète Ivre.